Girouettes de B Couturier

De juin 2021 à avril 2022 : Exposition de 70 girouettes au Manoir de Launay

Daniel Couturier fait découvrir son exposition de 70 girouettes dans le vent au Manoir de Launay. Toutes uniques, elles peuvent être provocatrices ou poétiques. A voir jusqu'à fin jusqu'à fin octobre.
70 girouettes sont exposées au sein du Manoir de Launay à Villebernier, venant toutes de la collection de Daniel Couturier qui, depuis 1974, parcourt le globe. Tout comme en République Tchèque ou elle a été exposée pendant 3 ans, une collection très populaire et c'est cette raison qui l'a poussé à l'exposer au Manoir de Launay, « Je voulais apporter de la visibilité à ce domaine qui est magnifique et trop méconnu du grand public ». Ce grand collectionneur a eu une passion très tôt pour les girouettes, il s'amusait à les photographier dans le grand saumurois. En 1972, il écrit un livre intitulé "Aux quatre vents dans la vallée, étude sur les girouettes en Anjou". Puis avec le succès de son livre, de plus en plus de personnes lui demandaient comment faire une girouette. De fil en aiguille à force de conseiller, il a voulu en avoir. Sa collection a commencé avec Etienne Hadjù, un grand sculpteur qui n'avait plus rien n'a prouver : « Il n'avait jamais fait de sculpture qui tournait, alors c'est une découverte, un saut dans l'inconnu.» C'est alors que la première girouette de Daniel Couturier était née.


Une collection de girouettes unique au monde

Chaque artiste de sa collection n'avait jamais fait de girouettes, c'était une première pour beaucoup d'entre eux et cette sculpture arrivait surtout dans leur période artistique où ils avaient déjà expérimenté, réalisé beaucoup d'œuvres. Mais surtout, c'était un défi pour chacun d'entre eux. C'est cela qui fait la magie de cette collection. Beaucoup des artistes sont nés entre 1902 et 1912 et leurs œuvres sont des mémoires de leurs talents respectifs. C'est toute cette histoire qui rend la collection inestimable exprime Daniel Couturier : « Je tiens à cette collection comme à la prunelle de mes yeux ». Tous ces grands artistes comme Philippe Scrive donnent envie aux jeunes sculpteurs de faire partie de cette collection, souligne Daniel Couturier : « Pour ces jeunes, faire une girouette qui sera dans ma collection, c'est une consécration pour eux, que leurs œuvres se retrouvent a côté de ces artistes ».